Soyez utile pour laisser votre marque

gogouletMarketing Laisser un commentaire

Il y a parfois de plus grandes priorités que votre image personnelle en ligne.

L’image de marque personnelle, c’est la construction de sa marque autour de sa personnalité ou de son parcours professionnel. Tout comme la marque de l’entreprise, l’image personnelle fait l’objet de pratique et méthode précise.

Avez-vous vraiment du succès grâce à votre marque personnelle sur le web? Ou dirigez-vous une course à l’attention, qui n’a pas d’importance et qui ne vous procurera aucune joie, contre les autres influenceurs d’Instagram et de YouTube?


Vendre sa personnalité n’a rien avoir avec vendre son expertise et ses accomplissements. La plupart des gens qui nous conseillent d’acquérir une marque personnelle n’ont pas les qualifications requises et le font souvent pour nourrir leur propre estime d’eux-mêmes. Leur procédé, que de vous aider, est plutôt issu d’une vente incitative, une vente poussée qui met de l’avant leur égo et non les « besoins » de la marque personnelle. En vous souciant trop de la perception de votre image, votre véritable personnalité s’efface pour laisser place à celle que vous croyez que les gens recherchent. C’est une course perdue d’avance : vous n’arriverez pas à plaire à tout le monde et vous n’avez pas besoin de plaire à tout le monde.


Pour ma part, je passe peu de temps à me soucier de la perception que les autres ont de moi. Je m’investis plutôt dans mon travail pour me démarquer de mes concurrents. Je préfère vendre mon expertise par l’exemple plutôt que d’afficher la couleur de ma tasse de café préférée. Ma marque personnelle, c’est mon expertise et mes connaissances, pas ma personnalité.


Bien entendu, je demeure sensible au besoin des gens de gagner de l’argent. Mesdames et Messieurs, sachez qu’il existe de meilleurs moyens que de profiter de la révolution du branding personnel qui balaie Internet.


Oubliez ces « gourous du Web » qui distribuent tous les 10 meilleurs conseils pour avoir du succès en ligne. Réservez plutôt votre temps pour une activité plus valorisante et authentique en vous employant à être utile pour les internautes.

C’est quoi une marque personnelle?

Avant d’aller plus loin, revenons à ce qu’est une marque personnelle et à ce qu’elle devrait être.

Voici pourquoi la stratégie de marque personnelle ne vous est pas utile :
La montée préjudiciable de soi
Souvent, une marque personnelle dite réussie aura eu l’objectif de créer la plus grosse audience possible autour de soi. C’est satisfaisant pour l’égo, ça boost votre dopamine, mais c’est un high qui n’a rien d’utile ni de durable. Le crash peut être douloureux.


Avez-vous vraiment besoin d’être une star de téléréalité pour vendre vos talents en 2020? Essayez simplement d’être utile. Parlez de votre vérité, partagez des conseils utiles. Divertissez, partagez vos connaissances, faites rire, offrez des conseils commerciaux, ouvrez le dialogue avec les gens! Les façons d’être utile sur le Web ne se limitent pas qu’à la taille de votre auditoire ou à la viralité de vos exploits.


La réalité, c’est que vous n’êtes pas la personne la plus importantes dans la vie des internautes. Ni la seule qui tente d’attirer leur attention. Laissez tomber l’idée de faire exploser votre popularité en « créant » une marque personnelle qui n’a rien d’authentique. Soignez-vous, exploitez vos talents, mettez de l’avant vos accomplissement et vos réussites. En fait, attirez l’attention pour les bonnes raisons : parce que vous avez des talents bien à vous qui méritent d’être connus.


Vendez vos talents, pas votre marque.

Réduisez votre anxiété, travaillez autre chose que votre personnalité
L’un des plus grands défis que je rencontre avec les clients qui désirent monter une marque personnelle, c’est que le processus crée de l’anxiété de ratage, du FOMO (Fear Of Missing Out).

La construction d’une marque personnelle augmente dramatiquement les troubles anxiété (ou la FOMO). Vous risquez en effet de rapprocher les résultats obtenus de votre propre valeur!

C’est pourtant bien plus complexe que ça. Les algorithmes entrent en jeu, l’attention des internautes est de plus en plus courte, la quantité d’information disponible en ligne explose un peu plus chaque jour : votre place dans cet univers est aussi incertaine qu’insignifiante.

En tombant dans le piège de la marque personnelle, vous vous comparerez à des vedettes du Web. Pourquoi elles et pas vous? Pourquoi votre publication préférée de la semaine n’a pas été plus populaire? Vous passerez un temps fou ….

Qu’est-ce que l’engagement pour une marque personnelle?

Le faites-vous pour le jeu ou pour les trophées?

La marque personnelle, si elle est gérée comme une entreprise, se doit d’avoir des objectifs et des mesurables définis afin d’évaluer ses performances. L’engagement, le fait d’avoir des interactions sur ses publications, devient alors l’un des mesurables importants. Avoir plus de commentaires et de « j’aime » peut être enivrant, mais une baisse flagrante de la qualité de l’engagement peut créer de l’anxiété et augmenter la dépréciation personnelle. La santé mentale de plusieurs influenceurs a été mise à rude épreuve dans les derniers mois. Avec la Covid, le temps de consultation a explosé, mais aussi la quantité de « bullshit » qui inonde les fils d’actualité. Les opinions sont aussi de plus en plus tranchées/polarisées.

Est-il possible d’être authentique quand on dirige une marque personnelle?

L’authenticité, c’est un marathon

Vous avez un accent, un franc-parler, une présentation qui sort de l’ordinaire. Pourquoi les refouler ou les cacher? La vérité, c’est que les gens qui sont « faux » ne dureront jamais.  Et quand ils sont démasqués, la chute est dure. Pensez aux vedettes qui s’affichaient pour les droits des femmes avant d’être accusés et même emprisonnés avec la montée du mouvement Metoo.

C’est comme les entrepreneurs qui se disent PDG, qui se la jouent, mais qui, finalement, ne savent pas vraiment comment diriger une entreprise. Ils sont voués à frapper un mur. La meilleure stratégie pour construire une marque personnelle est d’être à 100 % « vous », sans modifier votre personnalité de quelques manières que ce soit. Jouer une partie ne veut pas dire se dénaturer. Plus vous vous respecterez dans votre projet, plus vous attirerez l’attention d’internautes susceptibles de vous suivre pour les bonnes raisons. Jouer la comédie et prétendre être une personne que vous n’êtes pas, c’est la meilleure façon de vous perdre sur le Web.

L’effet Tinder/Grinder

Bienvenue, polygamie de marque.

Acheter. Utiliser, jeter. Essayer quelque chose de nouveau. L’utiliser et le jeter. Trouver un nouvel influenceur. Le suivre quelque temps. Le jeter. Répéter.

Ce comportement n’est pas vraiment nouveau. Ce qui l’est, cependant, c’est sa manifestation. Le tout grâce à la possibilité d’exprimer, partager, diffuser… Avant, il y avait les blogues personnels. Maintenant, il y a des dizaines et des dizaines de réseaux pour partager sa vie et son quotidien. Tout comme avec les relations personnelles dirigées par Tinder et Grinder dont les gens parlent ouvertement. Se vendre comme un produit pour stimuler les rencontres peut s’avérer, à moyen terme, Dangereux pour votre équilibre mental et émotionnel. Est-ce vous qui plait ou l’image que vous avez créée de vous-même?

Considérez les marques personnelles comme des saveurs dans une slush. Les internautes sont comme des enfants chez un marchand de glace, constamment attirés par le nouveau, le brillant, le plus frais, le meilleur, le plus étrange. Votre marque personnelle est avant tout en compétition avec vous, avec ce que vous êtes et avec vos valeurs. Combien de temps êtes-vous prêt à « fake it » pour continuer à avoir des « j’aime » ? Vous avez plus de valeur que le nombre de like de vos plus récentes publications.

Pourquoi les entreprises sont-elles plus exigeantes sur le choix de leurs influenceurs?

De Paris à Kim

Un simple retour dans l’histoire nous permet de constater que le but premier de la marque personnelle a toujours été de vendre. Vendre des produits, des services, Du rêve et du vent.

Paris Hilton, première influenceuse de l’ère numérique, a jeté les bases de l’image de marque personnelle. N’oublions pas que son stratège marketing du moment, une certaine Kim Kardashian, a répété sa recette avec tous les membres de sa famille seulement quelques années après la perte de vitesse de la marque Paris Hilton.

Au fil des ans, les entreprises ont pu utiliser les données recueillies lors des campagnes précédentes pour définir ce qui fonctionnait et répéter la recette gagnante. C’est comme le gâteau de maman. Si on change un élément, le gâteau ne goûte pas la même chose.

Récemment nous avons pu voir des influenceurs, dont PL Cloutier au Québec, commenter la perte de liberté créative dans les collaborations d’affaires. L’effet nouveauté dissipé, la machine médiatique a trouvé sa recette. En faites-vous vraiment partie?

Des recettes pas minceur du tout.

La quantité insensée de contenu que les gourous de la marque personnelle vous demandent de publier vous transformera en zombie des temps modernes. Celui-là même qui est rivé à son ordinateur ou à son téléphone intelligent afin de cumuler les « j’aime ». Bref une excursion dans le monde inquiétant de Black Mirror (l’épisode Nosedive en particulier).


Il y a plus dans la vie que les médias sociaux, les abonnés et tout un tas d’absurdités qui n’ont rien à voir avec votre joie ou votre épanouissement. Si vous avez un million d’abonnés, je peux vous garantir que cela ne vous rendra pas heureux. Votre bonheur ne se calcule pas en nombre d’abonnée. Donner du sens à ce que vous faites est plus important que le nombre de personnes qui vous suivent sur vos différentes plateformes sociales. Les problèmes de santé physique et mentale causés par la nécessité d’être toujours actif sur les réseaux sociaux et de conserver sa marque personnelle n’en valent pas la peine.


Les experts supposés ont tort

Regardez attentivement les gens qui vendent ces recettes miracles sur les réseaux sociaux. La grande majorité d’entre eux n’ont jamais fait ce qu’ils prêchent. Il y a une différence entre un expert et quelqu’un qui prétend l’être.


Lorsque la grande majorité de ces influenceurs disent une chose, je vous mets au défi de considérer le point de vue opposé.

Et s’ils avaient tort? Et si le monde n’avait pas besoin d’un autre selfie avec Branson sur son île privée? Et si Richard voulait juste s’asseoir sur son île en paix sans votre bâton de selfie sur son visage?


Je n’ai jamais entendu Oprah, Mark Zuckerberg ou Bill Gates parler de marques personnelles. Tout ce que font ces personnes influentes, c’est de se présenter chaque jour, d’essayer d’être utile et d’aider des quantités incroyables de personnes dans le processus. Ils mettent de l’avant leurs accomplissements plutôt que leur style de vie.


Ces personnes qui ont transcendé l’image de marque personnelle ont fait quelque chose de beaucoup plus significatif qui deviendra un jour un héritage qui leur survivra. Bien qu’elle reste intrigante, leur vie n’est pas étalée sur les réseaux sociaux.  Qui sont ces personnes influentes qu’on ne peut pas définir par quelque chose d’aussi fragile et ridicule qu’une marque personnelle?


Abandonnez votre marque personnelle

Créez votre pertinence

Il n’y a rien de mal à vouloir partager du contenu ou publier sur les réseaux sociaux. Il faut simplement vous questionner plus amplement sur votre intention et sur la façon dont cela se rapporte à quelque chose de plus important, comme votre objectif.


Plutôt que de penser en termes de « selfie » et d’image personnelle, développez une nouvelle vision des affaires en faisant quelque chose qui vous motive et qui vous rend utile pour votre communauté. En d’autres mots, n’essayez pas de « paraître » amical sur des photos, démontrez-le par vos actions. Créez votre place en devenant pertinent – et incontournable – pour ceux qui ont besoins de ce que vous avez à offrir.


Au lieu d’une image de marque personnelle, essayez ceci :

  • Rejetez l’idée d’une marque personnelle.
  • Respectez vos valeurs, n’en créez pas de nouvelles pour plaire aux autres.
  • Montrez-vous comme vous êtes.
  • Trouvez un moyen d’aider les gens.
  • Rendez vos objectifs altruistes.
  • Soyez généreux dans le processus.
  • Laissez votre ego de côté.
  • Ne vous laissez pas démolir par les commentaires et le non-engagement des internautes.
  • Traitez les gens avec empathie.


Cette stratégie vous permettra d’atteindre quelque chose de beaucoup plus grand qu’une marque personnelle : elle changera votre vie. Vous pourrez être fier de tout ce que vous avez accompli durant votre carrière.


En résumé, vous n’avez pas besoin d’une marque personnelle. Vous feriez mieux d’être utile.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *