Facebook versus Apple

Seulement 4% des internautes acceptent d’être suivi

gogoulet Marketing Laisser un commentaire

Avec sa récente mise à jour iOS, Apple apporte un niveau de sécurité supplémentaire. La mise à jour iOS 14.5 permet de choisir si une application mobile peut vous « suivre ». En désactivant l’option, les applications ne peuvent plus utiliser vos données personnelles, ne peuvent plus suivre vos déplacements sur le territoire et ne peuvent accéder à certains de vos contacts.

La mise à jour d’Apple fait trembler Facebook

Depuis cette mise à jour, 4% des internautes, qui ont eu la chance de voir le rehaussement se télécharger sur leur iPhone, acceptent d’être suivi par les applications. Parmi ces applications, Facebook est probablement celle qui semble faire l’unanimité chez les utilisateurs du téléphone d’Apple.

Au cours des dernières années, Facebook a créé un modèle d’affaires qui se base sur les données des internautes. Ils utilisent ouvertement vos contacts, vos déplacements et vos préférences. Cette mise à jour vient créer un fossé entre leur idéologie et celle d’Apple qui se positionne comme l’un des GAFAM qui tentent une protection des données des utilisateurs plutôt qu’une exploitation sauvage des usagés.

Une récente étude de l’agence de Flurry, qui est derrière la compilation des statistiques de certaines des plus grandes applications mobiles, démontre que, depuis la mise à jour d’Apple :

  • Plus d’une application sur quatre (1/4) a déclenché une alerte de sécurité;
  • 4% des internautes acceptent d’être suivi par une application;
  • De plus en plus d’internautes refusent de se faire suivre par les applications;
  • 14% des internautes vont accepter de se faire suivre par une application de façon sporadique.

Les impacts de la mise à jour d’Apple

Ces données auront un impact majeur sur la façon dont Facebook fait de la publicité. La notion de remarketing sera à réévaluer dans les prochains mois. Le tout jumelé à une forte baisse du niveau d’engagement des internautes envers les publications des pages entreprises, on peut déjà dire que pour une rare fois, Facebook fait face à une crise qui atteint directement son portefeuille.

Restons à l’affût pour voir les prochaines actions portées par Facebook pour pallier cette mise à jour.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.