Quels sont les différents types de marketing ?

gogouletMarketing Laisser un commentaire

Comme beaucoup de gens qui travaillent dans l’industrie, j’ai pu assister à l’éclosion du marketing électronique dans les années 1990 et aux transformations entraînées par cette nouvelle méthode permettant de joindre autrement les clients. À l’époque, le courrier électronique était le meilleur moyen de communiquer, AT&T venait de lancer la première bannière publicitaire sur un site Web et l’industrie du CRM commençait tout juste à prospérer.

Inutile de dire que le marketing a évolué à une vitesse vertigineuse depuis, donnant naissance à de nombreux autres types de marketing. Certains sont certainement plus efficaces et pertinents que d’autres, mais ils ont tous leur utilité selon les stratégies et les mandats à effectuer avec les clients. Alors, pour en savoir plus sur les principaux types de marketing actuels, voici une liste de ceux que j’utilise pour mettre en œuvre mes stratégies.

1. Marketing traditionnel

Le marketing traditionnel fait référence à la promotion de la marque sur les canaux existants avant l’époque du numérique. Les informations n’étant pas aussi facilement accessibles et disponibles avant l’avènement d’Internet, la majorité du marketing traditionnel reposait sur des tactiques sortantes telles que la presse écrite, les publicités télévisées/radio et les panneaux d’affichage.

Le marketing traditionnel a fait la pluie et le beau temps pendant près de 100 ans et a profité de l’âge d’or de la publicité, bonjour l’époque de la série « Mad Man », pour nous offrir des bijoux créatifs. Encore grandement utilisée, cette méthode est maintenant plus souvent intégrée dans une stratégie 360 degrés qui permet aux clients de trouver les mêmes points de référence sur le Web, à l’imprimé et à la télévision.

2. Marketing sortant

Le marketing sortant fait référence à la promotion intrusive telle que les publicités imprimées, les publicités télévisées, les appels à froid et les courriers électroniques. Cette méthode de marketing est appelée « outbound », car la marque transmet son message à tous les consommateurs afin de faire connaître ses produits et services, et ce, peu importe que le public en ait besoin ou non.

Avec des impacts plus difficiles à mesurer et des messages et des campagnes qui doivent s’adresser au grand public, le marketing sortant reste malgré tout une stratégie efficace. Les stratégistes marketing amateur de données et du contrôle agile des campagnes ne sont pas friands de cette méthode. De plus, il faut considérer les lois strictes entourant les envois massif de courriels et les publicités télévisuelles, le marketing sortant oblige les agences et les clients à respecter un cadre précis.

3. Marketing entrant

Le marketing entrant, quant à lui, vise à attirer les clients plutôt qu’à les interrompre. La majorité des tactiques de marketing entrant relèvent du marketing numérique, car les consommateurs peuvent effectuer des recherches en ligne au fur et à mesure qu’ils progressent dans le parcours d’acheteur.

Avec le marketing entrant, l’accent est mis sur la création d’expériences précieuses qui ont un impact positif sur les gens et sur votre entreprise. Attirer les prospects et les clients vers votre site Web nécessite un contenu pertinent et utile. Une fois que les internautes arrivent sur votre site Web, vous interagissez alors avec eux en utilisant des outils de conversation comme le courrier électronique ou le chat en promettant une valeur continue. Enfin, vous continuez la discussion en tant que conseiller et expert empathique. Le marketing entrant répond aux questions des internautes au lieu d’offrir directement vos produits et services.

4. Marketing numérique

Le marketing numérique est à l’opposé du marketing traditionnel, tirant profit d’une technologie qui n’existait pas traditionnellement pour toucher le public de nouvelles manières. Ce type de marketing englobe tous les efforts de marketing qui utilisent un appareil électronique ou Internet. Les entreprises exploitent les canaux numériques tels que les moteurs de recherche (Google), les réseaux sociaux (Facebook), les courriels et d’autres sites Web pour se connecter avec leurs clients actuels et potentiels.

5. Marketing des moteurs de recherche

Le marketing sur les moteurs de recherche, ou SEM, comprend toutes les activités visant à garantir la visibilité des produits ou services de votre entreprise sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Lorsqu’un utilisateur recherche un certain mot clé, le SEM permet à votre entreprise d’apparaître en tant que résultat pour cette requête. Les deux types de SEM comprennent l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) pour les résultats de recherche organique et la publicité au coût par clic (PPC) pour les résultats commandités.

Pour vous lancer dans le référencement, vous devez vous familiariser avec les facteurs de classement dans les moteurs de recherche et produire du contenu indexé par les moteurs de recherche.

Pour commencer avec le SEM ou paiement par clic, vous devez choisir le moteur de recherche avec lequel vous souhaitez travailler et effectuer des enchères sur des mots clés et des emplacements. Google Ads est un des choix les plus populaires. Il existe également des outils de gestion des annonces pour faciliter la création et la gestion de campagnes PPC.

6. Marketing de contenu

Le marketing de contenu est un instrument clé du marketing entrant et numérique. Le contenu permet au public ainsi qu’aux moteurs de recherche comme Google de trouver les réponses aux questions posées par les internautes sur le Web. Cela implique la création, la publication et la distribution de contenu à votre public cible. Les composants les plus courants d’un programme de marketing de contenu sont les réseaux sociaux, les blogues, le contenu visuel et les ressources de contenu premium, comme les outils, les ebooks ou les webinaires.

Avec le marketing de contenu, l’objectif est d’aider votre public tout au long de son parcours d’acheteur. Tout d’abord, identifiez les questions les plus fréquentes et les préoccupations courantes de vos acheteurs. Ensuite, créez un calendrier éditorial pour vous aider à créer et gérer votre contenu. Il est également utile de disposer d’un système de gestion de contenu pour faciliter et automatiser les publications. Plusieurs plateformes sont disponibles pour vous faire gagner du temps et gagner en efficacité. Il vous sera possible de choisir l’outil qui s’intégrera le mieux à votre flux de travail.

7. Marketing sur les réseaux sociaux

Le marketing sur les médias sociaux crée du contenu pour promouvoir votre marque et vos produits sur diverses plateformes telles que Facebook, Instagram, LinkedIn et Twitter. Pensez d’abord à votre public lorsque vous créez du contenu. Personne ne se connecte sur les réseaux sociaux à la recherche de quelque chose à acheter! Réfléchissez aux types de contenu qui sont utiles, informatifs, divertissants et/ou convaincants. Votre contenu unique doit aussi être adapté à la plateforme spécifique sur laquelle vous le partagez pour vous aider à augmenter la portée de votre message.

Afin de faciliter la publication de contenu sur toutes les plateformes, il existe un certain nombre d’outils de publication pour les médias sociaux qui simplifient et automatisent le processus.

8. Marketing vidéo

Le marketing vidéo est un type de marketing de contenu qui consiste à utiliser la vidéo comme un moyen de joindre votre clientèle. L’idée est de créer des vidéos et de les télécharger sur votre site Web, sur YouTube ou sur les médias sociaux pour renforcer la notoriété de la marque, générer des conversions et conclure des affaires. YouTube est d’ailleurs la 2e plateforme de recherche la plus consultée sur le Web, tout juste derrière Google. Certaines applications de marketing vidéo vous permettent même d’analyser, de nourrir et de noter des prospects en fonction de leurs activités.

En plus d’offrir du divertissement et des réponses aux internautes, le marketing vidéo moderne revient à la charge avec une ancienne stratégie de placement utilisée dans les années 50 et 60. Il s’agit en effet du bon vieux placement de produits, sans aucune subtilité, où on pouvait voir les acteurs interagir avec le produit et même en vanter les mérites pendant la diffusion en direct de leurs téléromans. Influenceurs, ça vous rappelle une mode ?

9. Marketing vocal

Le marketing vocal utilise les haut-parleurs intelligents comme Amazon Alexa et Google Home et les téléphones intelligents pour éduquer les gens et répondre aux questions sur leurs sujets d’intérêt. Les propriétaires de ces appareils font une recherche vocale en posant une question et l’assistant vocal leur revient avec une réponse. Il est toutefois important de savoir que les moteurs de recherche utilisés par les assistants vocaux vont chercher l’information sur des sites qui sont optimisés à cette fin.

Optimiser votre site Web pour la recherche vocale est très similaire à l’optimisation de la recherche organique. Mais au-delà de cela, vous devez également devenir inventif en créant une action Google ou une compétence Alexa. Les possibilités sont infinies et les outils apprennent tous les jours de nouvelles manières pour retrouver l’information. Encore en ébullition au Québec, mais déjà très présente chez nos voisins du Sud, l’option de la recherche vocale devra faire partie intégrante de vos stratégies marketing pour les années à venir.

10. Marketing par courriel

Le marketing par courriel consiste à envoyer du contenu éducatif ou divertissant et des messages promotionnels aux personnes qui s’abonnent à vos listes d’envoi. L’objectif principal est d’approfondir votre relation avec le client ou le prospect en lui envoyant des messages marketing personnalisés. En poussant cette idée plus loin, vous pouvez également utiliser le marketing par courriel pour nourrir les prospects avec un contenu qui les invite à s’investir dans un parcours d’achat.

En fonction de votre emplacement, vous devez rester conforme au RGPD, à la loi CAN-SPAM et aux autres réglementations régissant le courrier électronique. À la base, ces réglementations se résument à l’envoi de courriels commerciaux responsables: envoyez uniquement aux personnes qui attendent des messages de votre part (c’est-à-dire qu’ils ont choisi de s’abonner à votre infolettre par exemple ). Vous devez faciliter leur retrait des listes d’envoi et devez rester transparent lorsque vous prenez contact.

Dans cet esprit, la première chose à faire est de définir une stratégie pour créer votre liste de diffusion – la base de données de contacts à laquelle vous pouvez envoyer des courriels. Le mécanisme le plus courant consiste à utiliser des formulaires de capture de prospects sur votre site Web. Ensuite, vous aurez besoin d’un logiciel de marketing par courriel et d’un CRM pour envoyer, suivre et contrôler l’efficacité de vos courriels. Pour pousser plus loin votre stratégie de messagerie et maximiser la productivité, vous pouvez également utiliser un logiciel d’automatisation de messagerie qui envoie des courriels en fonction de critères de déclenchement. Ainsi vos messages seront envoyés automatiquement après qu’un internaute aura complété une étape de votre parcours client.

11. Marketing conversationnel

Le marketing conversationnel est la possibilité d’avoir des conversations personnelles sur plusieurs canaux, en rencontrant les clients sur la plateforme de leur choix, quand et où ils le souhaitent. Le marketing conversationnel s’étend bien au-delà du simple chat en direct. Des appels téléphoniques, aux SMS, en passant par les robots de discussions sur Facebook Messenger cette stratégie vous offres une grande variété d’outils.

Lorsque vous commencerez, vous identifierez d’abord les différentes plateformes sur lesquelles votre audience est présente. Le défi, cependant, est de pouvoir gérer plusieurs canaux sans temps de réponse lent, sans mauvaise communication interne ou perte de productivité. C’est pourquoi il est important d’utiliser des outils de marketing conversationnel, comme une boîte de réception unifiée, pour rationaliser vos efforts.

12. Buzz Marketing

Le marketing buzz est une stratégie de marketing viral qui exploite un contenu créatif rafraîchissant, des événements interactifs et des influenceurs communautaires pour générer un marketing de bouche à oreille et une anticipation pour le produit ou le service que la marque est sur le point de lancer.

Le marketing buzz fonctionne mieux lorsque vous contactez tôt les influenceurs et que vous avez un plan en place pour générer du suspense et peut-être même du mystère. Pour suivre vos efforts de marketing buzz, il est préférable d’utiliser un logiciel d’écoute sociale pour tâter le pouls de la réaction et de l’intérêt de votre public cible.

13. Marketing d’influence

Le marketing d’influence est conçu pour puiser dans une communauté existante d’abonnés engagés sur les réseaux sociaux. Les influenceurs sont considérés comme des experts dans leur niche. Ces personnes ont une grande influence sur le public que vous essayez d’atteindre et peuvent être utiles pour ces acheteurs.

Pour vous lancer dans le marketing d’influence, vous devez d’abord créer votre stratégie de marketing d’influence et définir le type d’influenceur à cibler (leur niche). Ensuite, créez une liste de critères qui feraient d’un influenceur un bon choix pour vous, en tenant compte de facteurs tels que la taille de sa communauté, le degré d’activité de ce public et l’ambiance de son profil.

À partir de là, vous pourrez trouver des influenceurs et les contacter en:

  • Recherchant manuellement sur les réseaux sociaux
  • Utilisant une plateforme de marketing d’influence
  • Embauchant une agence pour faire la recherche, la négociation et la gestion des influenceurs pour vous

N’oubliez pas que l’influenceur est celui qui connaît le mieux son public, alors maintenez une bonne relation avec cet individu et laissez-lui une certaine liberté créative quant à la façon dont il gère votre promotion.

14. Marketing d’acquisition

Bien que tous les types de marketing visent à acquérir des clients, la majorité d’entre eux ont des objectifs plus larges et plus souples, tels que l’amélioration de la notoriété de la marque ou la génération de trafic. En revanche, le marketing d’acquisition est axé sur un seul point : l’acquisition de clients.

Le marketing d’acquisition est un type de marketing qui utilise les tactiques et les stratégies d’autres types de marketing, mais qui se concentre sur la façon de transformer ces avantages marketing en revenus. Avec cette stratégie, l’accent est mis sur la génération de prospects à partir des résultats que vous obtenez en générant le trafic du site Web. Les résultats et les données recueillies par le marketing entrant proviennent des stratégies comme la création de contenu, les médias sociaux et le marketing sur les moteurs de recherche.

Une fois que vous avez du trafic sur votre site Web, vous devez transformer ce trafic en prospects et, éventuellement, en ventes. C’est là que le marketing d’acquisition entre en jeu. Proposez des produits freemium. Lancez des centres d’éducation. Utilisez une rédaction axée vers la conversion sur le site web. Optimisez le taux de conversion et en optimisant les prospects. Travaillez à transformer les visiteurs en prospects puis en client.

15. Marketing contextuel

Le marketing contextuel cible les utilisateurs en ligne avec différentes publicités sur les sites Web et les réseaux sociaux en fonction de leur comportement de navigation en ligne. La personnalisation est le meilleur moyen de rendre les efforts de marketing contextuel puissants. Un CRM, gestion de la relation client (GRC), ou customer relationship management, combiné à de puissants outils de marketing tels que des appels à l’action intelligents (CTA) peuvent faire d’un site Web un parcours interactif du type « choisissez votre propre aventure » en permettant à l’utilisateur de trouver les bonnes informations et de poser les bonnes actions plus efficacement.

16. Marketing personnalisé

L’objectif ici est de susciter la réflexion et des discussions afin que votre marque soit mémorisée et associée à un sentiment positif.

Pour déployer une stratégie de marketing de marque, vous devez comprendre en profondeur la personnalité de vos acheteurs et ce qui fonctionne avec eux. Vous devez également tenir compte de votre position sur le marché et des particularités qui vous distinguent de vos concurrents. Cela peut vous aider à bien identifier vos valeurs d’entreprise et ce que vous représentez. Les données amassées vous permettrons de créer du contenu pour alimenter vos campagnes narratives.

17. Marketing de marque

Le marketing de marque façonne la perception publique de votre marque et forge un lien émotionnel avec votre public cible grâce à la narration, à la créativité, à l’humour et à l’inspiration.

L’objectif ici est de susciter la réflexion et les discussions afin que votre marque soit mémorisée et associée à un sentiment positif.

Les sentiments d’inspiration, d’unicité et le sentiment de loyauté envers la marque sont souvent renforcés  par des campagnes de marketing de marque.

18. Marketing furtif

Le marketing furtif, c’est lorsqu’une marque engage des acteurs ou des célébrités ou utilise des pseudonymes pour promouvoir ses produits ou ses services, sans que les consommateurs se rendent compte qu’ils sont commercialisés. Certains exemples de marketing furtif consistent à embaucher des acteurs pour promouvoir subtilement les produits auprès du public, à payer des influenceurs pour publier sur un produit ou un service sans révéler qu’il s’agit en fait d’une publicité, à créer de fausses vidéos virales et à placer des produits dans des films.

Souvent utilisé à Hollywood, le marketing furtif est maintenant un peu plus contrôlé par les plateformes Web (YouTube, Instagram et Facebook). Il peut être considéré comme de l’abus, spécialement lorsqu’il est dirigé vers des cibles sensibles comme les jeunes et les retraités. Il est important de noter qu’il s’agit ici de la méthode ayant le plus faible taux d’engagement. Une fois que la stratégie est démasquée, beaucoup de gens se sentent tromper.

L’équipe de BlackBerry a pris une approche furtive. Utilisant la philosophie « le sexe fait vendre » pour commercialiser ses nouveaux produits. Ils ont donné des appareils BlackBerry à des actrices et leur ont demandé de s’asseoir dans des bars avec leur BlackBerry. Elles devaient flirter avec des clients masculins au courant de la soirée. Quand les actrices « accrochaient un poisson », elles lui demandaient de mettre son numéro dans leur téléphone, en promettant de l’appeler pour sortir avec lui. Le stratagème avait comme unique but d’inciter ces hommes à utiliser le BlackBerry.

19. Marketing de guérilla

Le marketing de guérilla met en place des actions de marque audacieuses et intelligentes dans des lieux physiques à fort trafic pour atteindre le public de manière créative et rentable, accroître la notoriété de la marque et faire connaître votre marque. Les exemples de marketing de guérilla incluent la modification d’environnements urbains extérieurs, le ciblage d’emplacements intérieurs tels que les arrêts d’autobus, les stations de métros et la promotion lors d’un événement en direct sans l’autorisation des commanditaires.

L’auteur Jay Conrad Levinson a d’ailleurs écrit un excellent livre démontrant la force de ce type de marketing et l’aisance avec laquelle il est possible de le déployer à faible coût.

20. Marketing natif

Le marketing natif, c’est lorsque les marques paient des éditeurs réputés pour qu’ils collaborent au processus créatif d’un article ou d’une vidéo commanditée. Ces articles couvrent l’un des principaux sujets de l’éditeur et ressemble à un élément de contenu régulier sur leur site Web. Elles paient également les éditeurs pour distribuer ce contenu commandité à leur audience massive via les médias sociaux et leur site Web. En résumé, lorsque les marques paient pour les services publicitaires natifs d’un éditeur, elles peuvent tirer parti de leur expertise éditoriale et de leur portée pour aider leur marque à raconter des histoires captivantes à un public plus grand et mieux ciblé.

Pour bénéficier du marketing natif, vous devez soit contacter vous-même les publications multimédias, soit passer par un réseau publicitaire natif qui vous aide à trouver et à faciliter le placement d’annonces.

21. Marketing d’affiliation

Le marketing d’affiliation, c’est lorsqu’un détaillant en ligne récompense un site Web avec une commission pour chaque client qu’il réfère en faisant la promotion de l’un des produits du détaillant en ligne. Le site Web, souvent appelé affilié, ne sera payé que si sa promotion génère une vente.

Si vous disposez déjà d’actifs marketing performants, tels qu’un site Web qui génère du trafic ou un réseau engagé sur les réseaux sociaux, le marketing d’affiliation est un excellent moyen de tirer davantage parti de ces actifs. Choisissez un produit ou une marque qui correspond étroitement à ce que vous vendez (mais qui ne vous concurrence pas) et faites-en la promotion auprès de votre public.

22. Marketing des partenaires

Le marketing des partenaires attire de nouveaux partenaires pour vendre votre produit ou service à un autre groupe de clients. Par exemple, une entreprise ayant un produit de niche pourrait développer un système de partenaires qui revendrait leur produit tout en leur donnant des incitatifs (marge de profit supérieure ou droit d’utilisation du produit en question à faible coût).

Nous n’avons qu’à penser aux programmes Amazon Affiliates et Amazon Logistics qui permettent aux entreprises d’utiliser les outils mis en place par le géant Amazon.

23. Marketing produit

Le marketing produit, c’est lancer un produit sur le marché et stimuler la demande. Cela comprend le choix du positionnement et du message du produit, le lancement du produit et la garantie que les vendeurs et les clients comprennent ses avantages et ses fonctionnalités. Cela peut être fait grâce à de nombreuses méthodes de marketing abordées dans cet article, mais en mettant l’accent sur le produit plutôt que sur une organisation ou une marque dans son ensemble.

Il s’agit probablement de la plus hybride des méthodes abordées dans cet article. Le marketing produit découle plus de la stratégie que d’une méthode type.

24. Marketing basé sur les comptes

Le marketing basé sur les comptes (ABM) est une stratégie de marketing qui utilise l’hyper ciblage. Les équipes sur le terrain traitent un prospect ou un client individuel comme un marché en soi. Les équipes marketing créent alors du contenu, organisent des événements et lancent des campagnes entières dédiées aux personnes associées à ce compte, plutôt qu’à l’industrie dans son ensemble.

L’avantage de cette tactique est d’avoir des campagnes personnalisées pour votre client idéal. Voici comment vous pouvez commencer:

  • Identifiez les grands comptes.
  • Créez des messages basés sur des problèmes importants pour ces comptes.
  • Trouvez un logiciel ABM qui peut faciliter vos efforts.

25. Marketing client

Contrairement au marketing d’acquisition où l’accent est mis sur l’acquisition de nouveaux clients, le marketing client se concentre sur la fidélisation de vos clients existants, les ravit avec votre produit ou service et votre service client, et les transforme en défenseurs de votre marque qui peuvent faire passer votre message. C’est une excellente stratégie, car le coût d’acquisition est beaucoup moins élevé que ce qu’il faut pour fidéliser et vendre à des clients existants.

Le marketing client repose sur l’amélioration constante de l’expérience client – ou sur l’impression que vous laissez à un client après avoir fourni le service. Des moyens simples d’améliorer l’expérience client – et, par conséquent, d’exploiter le marketing client – consistent à éliminer les frictions dans le processus de service client, à fournir des moyens de libre-service à la clientèle, par exemple via des bases de connaissances en ligne, et à utiliser un logiciel de service client pour gérer et améliorer la communication client.

26. Marketing bouche à oreille

Le marketing de bouche à oreille est la recommandation d’une marque par les clients, qui est la forme de marketing la plus fiable aujourd’hui. Pour créer autant de marketing de bouche à oreille que possible, vous devez rester concentré sur le développement du meilleur produit ou service possible et fournir un service client de premier ordre. En d’autres termes, vous devez répondre aux besoins de vos clients avant les vôtres. Vos clients se transformeront alors en une tribu fidèle et passionnée qui recommandera votre marque à leurs amis et à leur famille.

Il s’agit d’une méthode très efficace. Le marketing de bouche-à-oreille utilise la proximité de la personne qui vous propose le produit et le message personnalisé qui est utilisé lors du transfert de l’information. Cette personnalisation de l’interlocuteur et du message permet d’obtenir une confiance rapide avec votre clientèle.

27. Marketing relationnel

Le marketing relationnel est un type de marketing client qui vise à cultiver des relations plus profondes et plus significatives avec les clients, afin de garantir une fidélité à la marque à long terme. Le marketing relationnel n’est pas axé sur les gains à court terme ou les transactions de vente. Au lieu de cela, il se concentre sur la création « d’évangélistes de marque » qui deviennent des promoteurs à long terme.

La clé pour y parvenir est de se concentrer sur la satisfaction de vos clients déjà convaincus de votre marque. Commencez par utiliser un logiciel de commentaires des clients pour lancer une campagne NPS (Net Promoter Score) pour vous aider à découvrir qui sont ces clients. Ensuite, trouvez des moyens de transformer ces clients satisfaits en admirateurs enthousiastes. À partir de là, vous pouvez leur demander de laisser un témoignage, de participer à une étude de cas ou de vous aider à atteindre vos objectifs de satisfaction client d’une autre manière.

28. Marketing généré par les utilisateurs

Le marketing généré par les utilisateurs consiste à demander au public des idées, des informations et des opinions sur les médias sociaux. Vous pouvez aussi organiser des concours pour vous aider à créer de meilleurs supports marketing, comme un logo, un jingle ou une publicité.

Répandue sur les réseaux sociaux, la mise en place d’une telle stratégie permet de créer l’engagement et le sentiment d’appartenance des internautes envers la marque. Vos clients auront l’impression qu’ils ont fait une différence, que leurs opinions ont été entendues et que la marque leur appartient un tout petit peu plus.

29. Marketing sur les campus

Le marketing sur les campus embauche des étudiants pour devenir des ambassadeurs de votre marque sur le campus. Ils commercialisent généralement vos produits ou services auprès d’autres étudiants en installant des stands autour du campus ou en organisant des événements et en distribuant des cadeaux.

Utilisée avec des produits de niche, des boissons énergisantes et des outils financiers, cette méthode fait ses preuves depuis des années. En plus d’obtenir la chance de discuter directement avec le client et de tâter le terrain rapidement, cette méthode permet aussi de créer une base de clients qui sera fidèle à plus long terme. Nous avons tendance à garder une attirance pour les marques nous ayant touchés lors de nos rites de passage. Les marques qui sont présentes sur les campus jouent avec cette émotion.

Très utile si vous développez un produit ou un service qui s’adressera à des professionnels dans un proche avenir, cette méthode pourrait vous permettre de partir du bon pied. BlackBerry l’a extrêmement bien utilisée lors de son lancement :ses produits ont été la marque la plus recommandée par les professionnels pendant plus de 15 ans.

30. Marketing de proximité

Le marketing de proximité utilise des appareils, comme des bornes Bluetooth, qui envoient des alertes aux téléphones intelligents des prospects selon leur proximité avec l’un de leur point de vente. Les alertes vont promouvoir des produits et des services et offrir des remises aux clients abonnées à l’application. Les bornes peuvent également localiser les personnes dans un magasin et leur envoyer des offres sur les produits et les marques qui se trouvent dans la même section qu’elles.

Les avantages de cette stratégie sont le bas prix des bornes et le suivi du déplacement des foules. Cette méthode peut s’avérer une solution simple pour faire une bonne impression auprès de votre clientèle. Qui ne veut pas recevoir une offre personnalisée juste en passant devant sa boutique préférée!

31. Marketing événementiel

Le marketing événementiel consiste à planifier, organiser et exécuter un événement dans le but de promouvoir une marque, un produit ou un service. Les événements peuvent avoir lieu en personne ou en ligne, et les entreprises peuvent soit organiser un événement, y assister en tant qu’exposant ou participer en tant que commanditaire. De nombreuses organisations tirent parti de leur expérience unique dans l’industrie. Elles proposent des sessions d’information utile en échange du coût d’admission. Le positionnement de la marque, qui en résulte après avoir été perçu par les participants comme une autorité sur le sujet, augmente significativement la notoriété de l’entreprise qui présente ces événements. Avec cette stratégie, il peut y avoir un pitch à la fin de l’événement pour inciter les participants intéressés à faire un achat.

32. Marketing expérientiel

Le marketing expérientiel englobe les événements en personne, les expériences et les interactions qui forgent des liens émotionnels durables entre une marque et son public cible. Le marketing expérientiel va encore plus loin dans le marketing événementiel dans le but de rendre l’expérience magique pour les participants, en leur fournissant quelque chose qu’ils peuvent emporter avec eux après la fin de l’événement.

Pensez aux conférences où vous êtes traités comme un membre VIP. Cette stratégie est offerte  dans les plus grands hôtels ou dans une ruelle avec un foodtruck. Vous vous souviendrez longtemps des émotions et de l’impression qu’aura laissé cet événement. La manière dont cette marque vous aura laissé un sentiment d’appartenance restera avec vous et sera lié à une mémoire émotive.

33. Marketing interactif

Le marketing interactif est un type de marketing innovant grâce auquel votre public peut interagir avec des visuels ou des vidéos attrayants dans votre contenu. Cette nouvelle forme de marketing libère votre créativité et vous permet de raconter des histoires plus captivantes, ce qui en fait l’un des meilleurs moyens de capter l’attention de votre public. Les exemples de marketing interactif incluent la vidéo immersive et les infographies interactives.

Encore perçues comme étant accessibles seulement aux grandes marques, les campagnes de marketing interactif peuvent maintenant être mises de l’avant à des frais plus que raisonnables. Les technologies ont beaucoup évolué et les plateformes se sont multipliées, ce qui permet maintenant une certaine compétition dans le milieu. Plusieurs possibilités s’offrent à vous avec cette méthode.

34. Marketing mondial

Le marketing mondial se concentre sur les besoins des acheteurs potentiels dans d’autres pays. En règle générale, une stratégie de marketing mondial exige qu’une entreprise fasse de nouvelles études de marché, identifie les pays où le produit de l’entreprise pourrait réussir, puis localise la marque pour refléter les besoins des communautés ciblées.

Avec le marketing personnalisé et la gestion des campagnes par centre d’intérêt et par démographie spécifique, le marketing mondial est plus que jamais à la portée de tous. Bien que cette méthode demande travail et persévérance, et qu’elle puisse comporter un nombre fort élevé de campagnes distinctes, le marketing mondial peut être déployé avec aisance pour votre entreprise.

35. Marketing multiculturel

Le marketing multiculturel conçoit et exécute une campagne de marketing qui cible les personnes de différentes ethnies et cultures au sein de l’audience globale d’une marque. Non seulement il vous aide à établir des relations et à entrer en contact avec les groupes minoritaires, mais Il promeut la diversité et des valeurs de tolérance.

Cette méthode en fait marcher plus d’un sur des œufs. En effet, certains annonceurs, mais aussi certains publicitaires, refusent d’utiliser une approche segmentée de la population selon l’appartenance ethnique. Robert Rochefort, directeur du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC), confirme « que les industriels hésitent, car la segmentation par l’ethnie ressemble à une ségrégation et peut être interprétée comme l’exclusion de la majorité ». Pourtant, les dernières années ont vu une croissance accélérée de la hypersegmentation des campagnes et des marchés. Le Marketing culturel ne fait qu’utiliser les processus développés au fils des ans. Bien que son utilisation puisse être à la limite de l’éthique du marketing, plusieurs agences ont emboitées le pas à cette stratégie. À vous de vous faire une tête sur le sujet.

36. Marketing informatif

Le marketing informatif est un type de marketing qui s’intéresse principalement au type de message que votre marketing transmet, en se concentrant davantage sur les faits et moins sur les émotions. Cette tactique de marketing met en évidence la manière dont les fonctionnalités et les avantages de votre produit résolvent les problèmes de vos clients. Bien que ce type de marketing repose sur des faits et des chiffres pour déclencher une action souhaitée, il est généralement formulé de manière convaincante.

Le marketing informatif se déploie sur 4 points. La maîtrise de votre produit ou de votre service et le S.W.O.T. de vos marchés se doivent d’être absolu afin de performer avec cette stratégie. Voici les points à exploiter :

  1. Quels sont les avantages et les caractéristiques de votre produit/service ?
  2. Que peut faire votre produit/service?
  3. Comme votre produit se compare à des produits/services concurrents?
  4. Où peut-il être acheté?

37. Neuromarketing

Le neuromarketing allie neurosciences et marketing pour aider les marques à évaluer la résonance émotionnelle de leurs campagnes marketing actuelles et futures. Pour ce faire, des entreprises ont développé une technologie capable d’évaluer certaines réponses neurochimiques et physiologiques, qui mesure l’engagement émotionnel des clients qui consomment votre contenu marketing.

L’exemple de Cheetos est assurément le plus flagrant des dernières années. L’équipe marketing de Cheetos a demandé aux groupes de discussion leurs opinions sur l’une de leurs publicités.

Les participants ont répondu qu’ils n’aimaient vraiment pas la publicité, dans laquelle une femme faisait une farce à son amie en salissant son linge blanc de Cheetos orange. Cependant, lorsque Cheetos a fait des recherches sur la publicité avec le neuromarketing, les électroencéphalogrammes ont révélés qu’en fait les gens aimaient vraiment la publicité. Ils avaient trouvé ça drôle! Apparemment, les membres des groupes de discussion avaient simplement peur du jugement des autres.

Cet exemple typique de neuromarketing montre comment cette science peut révéler des réponses cachées et montrer ce que les gens ressentent vraiment.

38. Marketing persuasif

Le marketing persuasif se concentre davantage sur les émotions et moins sur les faits. Il vise à faire ressentir quelque chose au public. Il permet d’associer des émotions à une marque et ainsi à déclencher une action auprès de la clientèle. Il s’agit d’utiliser nos connaissances en psychologie et de les utiliser afin de convaincre un client. 9,99$ va toujours être une plus grosse aubaine que 10$.

Alliant réciprocité, rareté, autorité, cohérence, amour et consensus, le marketing persuasif est partout. Du simple geste du serveur qui vous apporte un chocolat avec votre facture, qui soit dit en passant fait augmenter son pourboire de 3 %, en passant par le site Web qui vous dit de faire vite pour acheter le produit parce qu’il n’en reste que 3. Le marketing persuasif est simple et fonctionne encore très bien.

39. Marketing de cause

Le marketing de cause mise sur la responsabilité sociale de l’entreprise. Cette stratégie vise à améliorer simultanément la société et à renforcer la notoriété d’une marque en promouvant et en soutenant une cause caritative.

Sheryl Green, auteur de Do Good to Do Better, un livre sur le marketing de cause, décrit ce scénario: « Il n’y a rien d’amusant à vendre des widgets… [donc] Susan est sur le point de découvrir le pouvoir du marketing de cause. Elle promet 1 % de ses ventes brutes pour soutenir sa banque alimentaire locale. Elle passe ses samedis matins dans des soupes populaires au service des sans-abri. Elle a installé des boîtes de dons dans les salles de repos de ses employés et donne du temps à ses employés qui veulent faire du bénévolat. Et elle a changé ses publicités, passant d’une description du processus de création de widgets à une histoire sur la façon dont ses employés ont redonné à la communauté et ont servi plus de 6000 repas l’année dernière. Susan ne vend plus de widgets… maintenant elle vend une cause. «

Tout cela parce que Susan, la propriétaire fictive de la société de widgets, a choisi de combiner son ambition d’entrepreneure avec son désir de soutenir la communauté.

Reformuler : Si vous vous intéressez au marketing de cause, répondez d’abord à ces trois questions :

  • Quelles sont les causes qui me tiennent le plus à cœur?
  • Comment puis-je tirer parti de la position de mon entreprise pour soutenir ces causes?
  • Comment puis-je informer mes prospects et clients de mes efforts afin qu’ils puissent s’impliquer?

Cette dernière question profite à la fois à votre entreprise et à la cause ou l’organisation caritative que vous soutenez.

40. Marketing controversé

Le marketing controversé ne vise pas à polariser un public. C’est une technique qui attire l’attention pour exprimer une opinion, et les marques l’utilisent pour susciter des conversations productives sur certaines valeurs morales. Ces dernières années, toute prise de position sur des questions sociales sensibles peut être considérée comme un marketing controversé. Bien que vous puissiez décevoir les clients potentiels qui ne sont pas d’accord avec vous, le public qui supporte votre position se retrouve plus engagé envers votre marque et plus susceptible de promouvoir votre message, car il correspond à sa vision du monde.

41. Marketing sur le terrain

Le marketing sur le terrain, c’est créer la vente en utilisant des contenus tels que des études de cas, des aperçus de produits ou des comparaisons de concurrents. Cette stratégie est utile pour aider les forces de ventes à rapprocher les prospects des clients déjà existant. Le « field marketing » est souvent utilisé lors de la dernière étape du parcours de l’acheteur.

Quels types de marketing choisir pour ma prochaine campagne ?

Bien qu’il n’existe pas de bonne ou de mauvaise façon de faire du marketing, les résultats seront au rendez-vous à condition que le type de marketing choisi soit efficace pour communiquer avec l’audience souhaitée. De nombreuses entreprises utilisent un ou plusieurs types de marketing pour promouvoir leur message dans le cadre de campagnes différentes. Ils peuvent ainsi bonifier leur visibilité.

Choisissez ce qui fonctionne le mieux pour vos acheteurs. Votre créneau et votre budget dicteront les avenues à prendre. Pour réussir, n’oubliez pas de vous tenir bien au fait des tendances actuelles de votre domaine et de tirer parti de ces connaissances lors de la création de votre plan marketing.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *