Google Analytics 4

Google Analytics 4 : tout ce que vous devez savoir

gogouletMarketing Laisser un commentaire

Vous avez peut-être reçu le courriel de Google qui mentionne la fin de GA3 (alias Universal Analytics) à l’été 2023. Cela signifie que si vous avez actuellement un compte Google Analytics pour mesurer les actions sur votre site Web, vous devrez migrer d’outil d’analyse. Si vous envisagez de déménager votre propriété dans GA4, ce guide est pour vous.

Qu’est-ce que Google Analytics 4 ?

GA4 est la dernière itération du service d’analyse Web de Google. Cet outil vous permet de mesurer le trafic et l’engagement sur vos sites Web. Google Analytics 4 est désormais également disponible pour les applications mobiles.

En quoi Google Analytics 4 est-il différent d’Universal Analytics ?

Si vous possédez déjà une propriété UA, GA4 vous offrira une plus grande flexibilité dans ses capacités de suivi des événements. Ses nouvelles fonctionnalités mesurent maintenant les événements et les paramètres, plutôt que de calculer simplement les sessions et les pages vues. Les vues de rapport et les mesures d’engagement sont beaucoup plus robustes et il y a un meilleur contrôle des données de spam, options qui manquaient auparavant. Les définitions de session se déclinent en plusieurs options, et il est désormais possible de définir des événements de conversion en fonction de plusieurs conditions.

Quand GA Universal ordinaire cessera-t-il de fonctionner ?

Selon Google, les propriétés Universal Analytics standard cesseront de traiter les nouveaux hits le 1er juillet 2023. Leur 360 Universal Analytics, quant à lui, cessera de traiter les nouveaux hits le 1er octobre 2023.

Quelle est la différence entre Google Analytics 4 et Google Analytics 360 ?

Google Analytics 360 est la version « de luxe » qui fournit des limites plus élevées pour la nouvelle collecte, la création de rapports, la conservation et l’exportation de données Google Analytics 4 vers les intégrations. Idéal pour les entreprises qui font du commerce en ligne ou qui gèrent une entreprise multisite Web, Google Analytics 360 s’adresse aux entreprises qui font du volume ou qui ont une stratégie de marketing automatisée avec beaucoup de récolte de données.

Google Analytics 4 est-il gratuit ?

Le service de base GA4 est gratuit. La configuration de Google Analytics 4 nécessite une intégration à BigQuery, qui n’était auparavant disponible que pour les clients Premium de Google 360. L’intégration de BigQuery est incluse gratuitement, mais vous devrez payer pour toute utilisation de données au-delà des limites du modèle gratuit, qui sont de 10 Go de stockage et de 1 To de traitement des données de requête par mois. Assurez-vous donc de prendre en compte les coûts des données dans vos calculs de migration.

Qu’implique la transition vers GA4 ?

Passer de UA à GA4 se fait en quelques clics, mais sa configuration est plus complexe. Il faut d’abord comprendre que GA4 n’est pas qu’une simple mise à niveau. C’est une architecture entièrement nouvelle.

Pour effectuer le changement, les administrateurs et les équipes marketing devront vivre dans deux applications différentes jusqu’à ce que GA3 soit complètement interrompu. Cela signifie qu’ils auront à mettre en place un double suivi avec Universal Analytics et Google Analytics 4, exécutés en parallèle. Lors de la transition vers GA4, les équipes devront déterminer quels événements sont importants, développer une stratégie pour les organiser, puis tout réétiqueter sur le site. Ils devront conserver les données historiques, car leur accès sera tronqué avec GA3 (stratégie de gestion de données « day forward »).

La vérité est que la mise en œuvre multiplateforme pour les entreprises et les activités de commerce électronique est susceptible d’être très coûteuse et longue. Plusieurs grandes institutions ont cité qu’ils devront passer entre un et trois ans pour reproduire ce qu’elles ont construit dans GA3 afin de migrer vers GA4. Il vaut donc la peine de réfléchir longuement et sérieusement à l’utilité de cette transition longue et difficile.

Les deux principales raisons pour lesquelles le changement institutionnel est difficile sont la quantité d’efforts requis pour adopter un nouveau système et la préservation des coûts irrécupérables. Dans ce cas, vous devez tout recommencer avec GA4. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour faire un meilleur choix et mettre en place une plateforme d’analyse capable de tout capturer automatiquement ?

Quels sont les défis liés à l’utilisation de GA4 ?

Les adeptes de GoGoulet La Balado savent que nous alertons depuis longtemps les équipes sur les limites de Google Analytics. Apparemment, même Google écoutait ! Avec GA4, ils promettent désormais « des informations automatisées sur le parcours de l’utilisateur et une activation facile pour améliorer le retour sur investissement du marketing numérique ». Mais comme nous le voyons, cela va être un changement long et coûteux, avec beaucoup de codage manuel requis.

GA4 prétend avoir un « suivi sans code ». Qu’est-ce que ça veut dire?

Le suivi sans code sonne bien. Il ne nécessite pas d’ingénieurs. Mais il ne capturera pas toutes les données dont vous avez besoin. Les équipes doivent toujours choisir à l’avance les événements personnalisés qu’elles souhaitent suivre et choisir activement de les suivre. Le flux de données n’est disponible qu’à partir du moment où elles commencent à suivre un événement. Elles ne peuvent toujours pas voir ce qui s’est passé dans les événements qu’elles n’ont pas encore choisi de regarder. GA4 ne donne pas la possibilité d’accumuler des données rétroactives. Ça signifie qu’il faut beaucoup de temps pour obtenir des données significatives et que l’outil ne peut pas rapidement fournir des informations fiables pour prendre des décisions.

GA4 prétend avoir un « suivi automatique ». Qu’est-ce que ça veut dire?

GA4 a une liste de ce qu’il suit automatiquement, avec une liste supplémentaire d’événements de « mesure améliorée ». Ceux-ci doivent être configurés manuellement à l’avance, mais une fois activés, ils se comportent comme des événements supplémentaires capturés automatiquement. Il s’agit notamment du moment où les utilisateurs voient des publicités, interagissent avec des vidéos intégrées ou cliquent sur des liens qui les font sortir de votre site ou de votre application.

Surtout, ceux-ci N’INCLUENT PAS les clics sur des liens ou des éléments spécifiques de votre site, tels que cliquer sur un bouton « ajouter au panier » ou sur un lien pour afficher un témoignage. Les actions qui ne sont pas capturées ne génèrent pas de données, à moins que vous ne configuriez manuellement un événement. Bien qu’il s’agisse d’une amélioration par rapport au besoin d’un ingénieur pour modifier le code pour chaque événement, vous devrez attendre plusieurs semaines pour collecter des données une fois l’événement configuré.

Comment GA4 gère-t-il les intégrations ?

Les intégrations et les personnalisations dans GA4 sont limitées, elles prendront du temps et coûteront cher à répliquer. Les utilisateurs devront toujours interagir avec le middleware. Dans le cas de GA4, il s’agit de BigQuery, la plateforme d’entrepôt de données de Google.

Bien qu’une connexion gratuite à BiqQuery soit incluse, vous devez toujours payer pour les données que vous utilisez. Il existe d’autres outils middleware et iOS, des choix moins chers comme Appcues, aux options beaucoup plus grandes et plus coûteuses (en argent et en temps) comme Marketo. Le résultat est qu’avec GA4, les intégrations nécessiteront toujours un middleware.

GA4 prétend avoir « l’IA et l’analyse prédictive ». Qu’est-ce que ça veut dire?

Toutes les analyses prédictives sont basées sur les changements au fil du temps. Les analyses de GA4 vous informeront uniquement des changements et des tendances se produisant dans les paramètres d’événements que vous avez configurés à l’avance. Google prétend que c’est de l’IA, mais ce n’est pas le cas.

Vous devez créer les conditions qui détectent les changements que vous jugez importants ou critiques. GA4 vous indiquera si une métrique augmente ou diminue, mais uniquement dans les événements que vous avez configurés manuellement. Avec GA4, aucune analyse d’apprentissage automatique n’est effectuée sur des comportements cachés spécifiques.

Ainsi, les informations que vous recevez sur des éléments tels que les interactions des utilisateurs et le désabonnement peuvent être automatisées, mais elles sont par nature limitées et inflexibles.

Comment GA4 gère-t-il la gouvernance ?

Avec notre monde numérique composé d’énormes pipelines de données en continu qui deviennent chaque jour plus complexes, la gouvernance des données est plus importante que jamais. Afin de capturer toutes ces données, vous ne pouvez pas simplement renforcer les anciennes méthodes de gouvernance. Vous avez besoin d’une approche entièrement nouvelle de la gouvernance.

Bien que GA4 soit un nouveau système, il n’offre pas une nouvelle gouvernance équivalente. Ces limites peuvent rapidement entraîner un désordre gigantesque d’événements qui se chevauchent et s’entremêlent.

Si un écart dans la collecte de données se produit, comme lorsqu’un changement de produit est mis en œuvre et provoque l’interruption d’un événement, le temps d’arrêt nécessaire pour le déboguer dans GA4 vous coûtera les données. Avec un système basé sur la capture automatique, les données ne sont jamais perdues. Vous pouvez récupérer et corriger les lacunes de données instantanément lorsque vous les découvrez.

Avantages et inconvénients de Google Analytics 4 :

GA4 est meilleur que Universal Analytics. Il s’est étendu au-delà des simples sessions et des pages vues, il inclut des applications ainsi que des sites Web, il offre plus de vues et de mesures d’engagement, et il permet des définitions et des conversions plus détaillées à tous les niveaux.

Cependant, à ce stade, les données commerciales et les capacités de modélisation d’attribution sont très rudimentaires, et de nombreux rapports habituellement utilisés ne sont même pas encore disponibles.

À notre avis, GA4 n’est pas prêt pour les périodes de pointes. Même s’il s’agit d’un centre d’analyse de Google, cette nouvelle propriété rate la cible. GA4 n’est tout simplement pas conçu pour le monde numérique d’aujourd’hui et l’avenir des flux d’événements massifs.


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *